Confinement : déjà en 1632 !

Au hasard de mes recherches j'ai trouvé à Limoges le texte suivant dans le registre GG 76 de la paroisse St Maurice.

Le curé  l'a écrit  après quelques décès dus à « la contagion ».  Je l’ai retranscris en respectant l’orthographe et les abréviations faciles à comprendre (mre = maître, parre = paroisse).

Je n’ai pas trouvé de quelle maladie il pouvait s’agir. Mais ce devait être mortel puisqu’il a préféré partir pendant quatre mois et demi. Où ? je n’ai pas trouvé de commune Grandmont ; par contre il y a un lieu-dit de ce nom dans la commune de St Junien à l’ouest de Limoges et un autre dans la commune de St Sylvestre au nord.

Nota que le onzième juin à cause de la

contagion qui éstait tant dans ma maison

que dans toutes les circumvoisines je me retirai

à Grandmont dans ma maison paternelle et

laissay vicaire en ma place mre Noel Courtois

ptre de la parre lequel n’escrivit aucun baptesme

mortuaire ny mariage durant quatre mois et

demy qu’il feyt la fonction de vicaire.

Signe P. BAUTHUT curé de St Maurice.

                Novembre 1632

Nota que le pénultième Novembre 1632 après que

La contagion heust quasi cessé à Lymoges je m’en

Revins en mon église de St Maurice pour y

Exercer mes fonctions comme curé. Et de ce

reste du mois ni de tout celluy de Décembre

il n’y heust ni baptesme ni autre chose

laquelle méritat d’estre escripte.